Euthanasie Stop - https://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK

Résultats de votre recherche

La vraie histoire de l'homme qui voulait mourir

Déposé le 15/01/2016 à 17h38

Euthanasiestop  Catégorie Réflexions de soignants
N/C

Témoignage sur l'accompagnement en fin de vie

Alors que la proposition de loi sur la fin de vie revient bientôt à l'Assemblée nationale, nous publions aujourd'hui un témoignage du Dr Vincent Massart, pneumologue à Rennes, tiré de sa longue expérience en soins palliatifs. Confronté à une demande explicite d'euthanasie de la part d'un patient, il a mis en œuvre les moyens nécessaires pour l'accompagner le plus dignement possible jusqu'à son décès...

Lire « La vraie histoire de l'homme qui voulait mourir »

Moi médecin, pourquoi je ne pratique pas l'euthanasie

Déposé le 07/01/2016 à 17h52

Catherine DOPCHIE  Catégorie Réflexions de soignants
Oncologue

Celui qui souffre et n'en peut plus malgré l'expertise de nos interventions et la qualité sincère de

notre accompagnement m'interpelle très profondément. La souffrance psycho-spirituelle d...

Lire « Moi médecin, pourquoi je ne pratique pas l'euthanasie »

« Laura »-Emily, une erreur médicale qui aurait pu être fatale.

Déposé le 13/11/2015 à 13h43

Léo C. Jadot  Catégorie Réflexions de soignants
Psychiatre, psychothérapeute.

Il est clair que, dans le cas de « Laura », c'est, à partir du moment où l'euthanasie entre en scène, le surcroît d'attention de la part de sa famille, des médecins, des médias qui a sorti « Laura » de sa dépression « incurable ».

VOIR VIDE...

Lire « « Laura »-Emily, une erreur médicale qui aurait pu être fatale. »

Moi, médecin, ce que je pense de l'euthanasie...

Déposé le 23/10/2015 à 17h59

Léo C. Jadot  Catégorie Réflexions de soignants
Psychiatre, psychothérapeute.

Par quel que bout que l'on prenne le problème, l'euthanasie est et reste un homicide volontaire avec préméditation, commis sur une personne en situation de faiblesse.

Ce n'est jamais le rôle d'un médecin de donner la mort, même (et surtout) s'il en a évidemment la capacité technique. Tuer n'est pas bien compliqué et n'importe quel citoyen un peu entraîné le ferait très bien. Soigner n'est pas tuer, tuer n'est pas soigner...

Lire « Moi, médecin, ce que je pense de l'euthanasie... »

VIDEO : Alzheimer...plus fou qu'Angèle...

Déposé le 13/04/2015 à 15h51

Fabien Rougié  Catégorie Réflexions de soignants
Etudiant stagiaire

"Nous avons réalisé ce court-métrage dans le cadre d'un travail de groupe sur les maladies chroniques, explique Fabien Rougié. Les formateurs souhaitaient que l'on aborde la maladie sous une forme « ludique », en présentant néanmoins quelques caractéristiques précises (prévalence, risques, prises en charge...). Nous avons choisi, Lucile et moi, de nous intéresser à la maladie d'Alzheimer et de la montrer sous la forme la plus empathique possible, poétique même. Notre idée : employer une métaphore personnifiée par Angèle, l'épouse du malade d'Alzheimer. Angèle tire le patient hors de chez lui et lui fait revivre les souvenirs de sa vie passée. Bien sûr, ce sujet n'a pas vocation d'être une véritable mine d'informations, néanmoins nous l'avons voulu touchant afin de mieux sensibiliser le public - en l'occurrence nos collègues et nos formateurs dans un premier temps... - sur la posture que l'on peut adopter par rapport au patient souffrant de la maladie d'Alzheimer. Ce travail a été primé dans le cadre du 1er Festival vidéo (sur le sujet de la maladie chronique) organisé par l'Ifsi Le Vinatier.

Si Alzheimer avait raison de moi un jour, il ne me rendrait jamais plus fou qu'Angèle.....

Lire « VIDEO : Alzheimer...plus fou qu'Angèle... »

Je ne l'ai jamais vu aussi vivante

Déposé le 22/01/2015 à 15h26

Claire Pellissier  Catégorie Réflexions de soignants
Psychologue

Mon activité de psychologue en soins palliatifs me confère une mission d'écoute et d'accompagnement des patients et de leurs familles. Dans ce cadre j'ai découvert, avec une certaine surprise, que la période de fin de vie, qu'elle soit longue ou courte, n'est jamais uniforme. Elle est un chemin, un processus que l'on ne peut prévoir.

Je me souviens de l'entrée d'une femme en unité de soins palliatifs. Son fils, attentif à la situation de sa mère, disait aux soignants: « je vous préviens, elle ne va pas supporter la perte d'autonomie, la perte de la marche, la douleur, elle a toujours eu peur d'avoir mal.» Il demandait une sédation rapide, insistant pour que « les choses ne durent pas »...

Lire « Je ne l'ai jamais vu aussi vivante »

Isolement

Déposé le 30/12/2014 à 14h04

Véronique C.  Catégorie Réflexions de soignants
Bénévole en Soins Palliatifs

Nous l'appellerons Paulette.

Dos à la porte, je ne vois que son dos vouté et frêle, ses cheveux courts et ses bras trop maigres. Toute petite, toute menue, elle est assise au bord de son lit face à son plateau repas; ses jambes ne touchent pas le sol, et noyée dans son t-shirt jaune moutarde trop grand et son bas de jogging trop court, elle ressemble à un enfant...

Lire « Isolement »

Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)