Euthanasie Stop - https://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK

Résultats de votre recherche

Laws are not just regulatory instruments but send a powerful social message

Déposé le 26/09/2018 à 17h08

Fear of dying should not lead to dangerous legal changes  Catégorie Réflexions de soignants
Médecins

WHEN I began working as a doctor early in the 1970s, end-of-life care was in its infancy. Cicely Saunders had just begun her pioneering work on what she called "total pain" and very few clinicians knew how to alleviate pain and distress in the dying. Today the situation is transformed. Palliative care has been recognised as a clinical speciality in Britain for 30 years; indeed, the country was ranked in first place in The Economist Intelligence Unit's Quality of Death index. For most people in Britain today, dying does not mean an agonising death, but a gentle ebbing away of life.

Why, then, as medical science has made enormous strides in alleviating the pain and distress of dying, are we seeing relentless campaigning for the legalisation of what is being euphemistically called "assisted dying"...

Lire « Laws are not just regulatory instruments but send a powerful social message »

Instead of killing, we must give hope to patients asking for euthanasia

Déposé le 26/09/2018 à 16h33

Dr Koerselman  Catégorie Réflexions de soignants
Médecin

Dr Koerselman said doctors should be helping people live positive lives – rather than assisting them in suicide.

People wanting euthanasia for psychiatric reasons need advocates who will stand with them and renew their hope, a Dutch psychiatrist says...

Lire « Instead of killing, we must give hope to patients asking for euthanasia »

C'est que, docteur, moi, je ne veux pas mourir

Déposé le 19/09/2018 à 13h09

Scarlette  Catégorie Réflexions de soignants
Médecin

Le visage d'aujourd'hui est celui de Jeannine, 95 ans, une belle vieille dame que j'ai reçue un jour au cabinet médical.

Elle était voutée, ridée, tremblante, le pas mal assuré, la vue trouble, bref, arborait tous les stigmates de la vieillesse, avec bien sûr, comme disait mon grand-père "les oreilles remplies de semoule" : elle était sourde comme un pot...

Lire « C'est que, docteur, moi, je ne veux pas mourir »

L'interdiction à donner la mort protège à la fois le patient mais aussi le corps médical

Déposé le 07/05/2018 à 10h49

Anne-Laure Brison  Catégorie Réflexions de soignants
Infirmière en soins palliatifs

" Il y a des souffrances physiques qui sont là, qui sont réelles, mais qui sont aujourd'hui rapidement identifiables et surtout « soulageables » par les antalgiques.

Et puis il y a les souffrances psychologiques, et psychiques. Ces souffrances-là, comment les règle-t-on ? Il y a deux solutions ...

Lire « L'interdiction à donner la mort protège à la fois le patient mais aussi le corps médical »

Euthanasie : une piqûre, deux morts...

Déposé le 02/05/2018 à 12h12

Claire Fourcade  Catégorie Réflexions de soignants
Médecin soins Palliatifs en France

Comme une vague qui inlassablement revient sur le rivage, trois nouveaux projets de loi sur l'euthanasie viennent de s'échouer sur les bureaux de l'Assemblée Nationale. L'encre des précédentes discussions sur ce sujet n'est pas sèche. Elles ont duré quatre longues années pour aboutir à une loi dont les recommandations d'application n'ont même pas encore été publiées et déjà l'on nous convoque pour réfléchir à la suivante.

Vendredi matin, un interviewer pugnace, d'aucuns diraient agressif, relançait le sujet : « Vous accompagnez les patients et, s'ils vous demandent d'aller jusqu'au bout, vous n'allez pas les laisser tomber. C'est votre travail de médecin, je ne vois pas où est le problème ! » Il l'a répété plusieurs fois, il ne voyait vraiment pas...

Lire « Euthanasie : une piqûre, deux morts... »

Euthanasie pour fatigue de vivre !

Déposé le 09/01/2018 à 14h49

Francis Martens  Catégorie Réflexions de soignants
Psychologue clinicien

Dans la brèche du mot « psychique » se sont engouffrées progressivement des pratiques sauvages et incontrôlées remplaçant de facto la pratique médicale de l'» euthanasie» par celle – non autorisée explicitement - du « suicide assisté » — le tout sous l'égide d'une « Commission de contrôle et d'évaluation » fonctionnant comme juge et partie, formée de militants plutôt que d'experts et laissant le champ libre à tous les excès. En pratique, la loi est constamment transgressée sans que cela porte à conséquence. Ceux qui mettent en cause ces dérives sont facilement renvoyés au statut de « cathos ringards » « , ou de « réactionnaires basiques » — ce qui clôt la discussion à peu de frais. Peu de place pour la pensée donc, encore moins pour une réflexion éthique et politique plus que nécessaire.

Car on n'a pas affaire ici à un débat sur l'euthanasie mais sur la banalisation de pratiques outrepassant le cadre d'une loi dont on oublie le statut d'exception. Il s'agit en effet de la dépénalisation d'un acte qui, dans tout autre contexte (que celui délimité par cette loi) serait qualifié d'assassinat (homicide volontaire avec préméditation). Or, les dérives sont extrêmes. Dans les faits, on voit accordé le droit à l'euthanasie, par exemple, à un père de famille dépressif dans la force de l'âge, ou à une toute jeune femme autonome et bien socialisée, souffrant épisodiquement de quelques idées délirantes, etc...

Lire « Euthanasie pour fatigue de vivre ! »

Changing Landscape of Physician Assisted Suicide

Déposé le 15/03/2017 à 18h26

Mark Komrad  Catégorie Réflexions de soignants
Psychiatre et éthicien

The issue of physician assisted suicide is one that has been debated both in the medical community and in the general population. Recent law changes by some European countries have brought the issue to the forefront perhaps more than ever before. -

Mark S. Komrad, MD, Ethicist in Residence for the Sheppard Pratt Health System in Baltimore discussed these changes during the annual meeting of the American Psychiatric Association in Atlanta. Countries like Belgium and the Netherlands have been at the forefront of these changes over the past decade, allowing mental illness access to this procedure moving beyond terminally ill patients who were the only ones who qualified up until this point. - See more HER...

Lire « Changing Landscape of Physician Assisted Suicide »

Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)