Euthanasie Stop - https://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK

Résultats de votre recherche

L'euthanasie : un choix individuel ?

Déposé le 14/06/2013 à 11h01

X. M.  Catégorie Regard du Philosophe
Philosophe et enseignant

Dix ans après l'adoption par notre pays de la loi autorisant l'euthanasie, plusieurs propositions de loi sont actuellement en discussion au sénat en vue d'élargir ce droit à la mort médicalisée.

Du point de vue philosophique, un des arguments majeurs qui revient constamment dans la discussion sur ces sujets dits « éthiques » est le suivant : « Dans un régime de liberté, chacun doit pouvoir mener sa vie privée comme il l'entend, en la fondant sur les principes philosophiques qu'il se choisit, sans que l'État n'ait à intervenir ni pour le contraindre, ni pour l'empêcher de poser des actes qui ne concernent que lui. En l'occurrence, de même que nul ne doit être contraint de subir une euthanasie, nul non plus ne doit en être empêché s'il en fait la demande. Quoi de plus intime et personnel, en effet, que la vie et la mort ? »...

Lire « L'euthanasie : un choix individuel ? »

Euthanasie : le droit à l'autodétermination est-il devenu un dogme ?

Déposé le 11/05/2013 à 14h08

Tom MORTIER en Steven BIESEMAN  Catégorie Regard du Philosophe
Dr sc. en Dr md Dep. Gezondheidszorg, Leuven

« Pourquoi vouloir encore élargir la loi sur l'euthanasie, déjà très controversée ?", se demandent les auteurs dans le contexte de l'actualité législative et politique. Les adversaires de la loi relative à l'euthanasie semblent de plus en plus être mis à l'écart et les valeurs fondamentales et humanistes universelles semblent ne plus compter. A quand un vrai dialogue ?

Au vu du débat actuel sur l'élargissement de la loi sur l'euthanasie, il convient de rappeler pourquoi en 2002 il est apparu indispensable de mettre en place une telle loi. La légalisation de l'euthanasie était nécessaire selon ses partisans, parce qu'elle était pratiquée depuis longtemps et régulièrement dans plusieurs hôpitaux. Les médecins qui la pratiquaient en dépit de l'interdiction, souhaitaient sortir de l'illégalité et ne plus risquer de poursuites judiciaires au motif qu'ils 'aidaient' les patients à mourir. Ils défendaient l'euthanasie comme 'solution humaine ultime' offerte au patient dès lors qu'il n'existait plus de méthode adéquate de traitement. Les défenseurs de la loi estimaient ainsi qu'il devait y avoir un 'droit à l'euthanasie'. Le médecin pourrait ensuite 'juger', après concertation avec le patient, si la demande d'euthanasie pouvait être acceptée...

Lire « Euthanasie : le droit à l'autodétermination est-il devenu un dogme ? »

Le sourire de Thanatos

Déposé le 01/04/2013 à 10h59

M. Drieu GODEFRIDI  Catégorie Regard du Philosophe
Chroniqueur

On envisage de légaliser l'euthanasie des enfants, et l'euthanasie pour autrui. Bien que les partisans de ces réformes manient l'excommunication morale avec une virtuosité toute ecclésiale — si vous êtes contre, c'est donc que vous êtes insensible à la souffrance, ou pire : catho ! —, risquons-nous à interroger l'humanisme revendiqué de ces innovations.

D'abord, l'euthanasie des enfants. Par hypothèse, l'euthanasie d'un enfant sera décidée par ses parents, et non par l'enfant lui-même (« les très jeunes patients ne seront pas en mesure d'émettre eux-mêmes une demande d'euthanasie », reconnaît l'auteur de cette proposition de loi sur le site Web de son parti). On excipe de la souffrance intolérable d'enfants malades. Nul ne la conteste et, dans ce crépuscule effroyable de la vie végétalisée qui annonce la mort, les praticiens ne s'acharnent guère. Mais qui ne voit que la consécration d'un droit à part entière ouvrira progressivement les vannes de l'infanticide par commodité ? Même en assortissant ce droit de garanties procédurales, comment éviter que des parents ne posent le choix terrible d'euthanasier leur enfant malade par confort (financier, émotionnel, pratique) ...

Lire « Le sourire de Thanatos »

Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)