Euthanasie Stop - https://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK

Résultats de votre recherche

Secret...

Déposé le 18/01/2016 à 17h19

Véronique C.
Bénévole en Soins Palliatifs

C'est le couple fétiche dans le service; il a quatre-vingt-huit ans, et accompagne sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Chaque jour lorsqu'il arrive, elle lui rappelle qu'ils doivent partir à la campagne voir le jardin et se promener...

Lire « Secret... »

Mais nous avions tort, terriblement tort même

Déposé le 13/11/2014 à 17h24

Théo BOER
Ethicien

En 2001, les Pays-Bas sont devenus le premier pays au monde à légaliser l'euthanasie, en même temps que le suicide assisté. Plusieurs garde-fous ont été mis en place afin de définir qui pourrait en bénéficier, les médecins respectant ces garde-fous ne feraient pas l'objet de poursuites. Parce que chaque cas est unique, cinq commissions régionales de contrôle ont été mises en place afin d'évaluer chaque cas et pour déterminer s'il s'était déroulé dans le respect de la loi. Pendant les cinq ans qui ont suivi la promulgation de la loi, ces morts provoquées par les médecins sont restées à un niveau stable – leur nombre a même chuté certaines années. En 2007 j'écrivais qu'il n'y a « pas nécessairement une Pente glissante en matière d'euthanasie. Une bonne loi d'euthanasie, combinée avec la procédure de contrôle de l'euthanasie, fournit la garantie d'un nombre stable et relativement peu important d'euthanasies. » La plupart de mes collègues arrivèrent à la même conclusion.

Mais nous avions tort, terriblement tort même. Avec le recul, la stabilisation des nombres n'a constitué qu'une pause temporaire...

Lire « Mais nous avions tort, terriblement tort même »

Une loi est passée: faut-il dès lors continuer la mobilisation?

Déposé le 04/06/2014 à 17h34

Jean-Claude DEVOGHEL
Chef de service hon. Anesthésie-Réanimation, Liège

Il est clair que la lutte pour légiférer sur l'élargissement de la loi de 2002 n'est pas

finie. Soutenue par une majorité de la population, hélas davantage formatée par de...

Lire « Une loi est passée: faut-il dès lors continuer la mobilisation? »

Le « modèle » belge à la dérive

Déposé le 08/05/2014 à 18h03

Claire-Marie LE HUU-ETCHECOPAR
Infirmière, Bruxelles

En Belgique, on se targue d'une loi sans dérives, contrôlée de manière absolue par une Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie. À ce jour, selon cette Commission, absolument toutes les euthanasies recensées ont été effectuées selon les conditions et la procédure prévues par la loi du 28 mai 2002.

Infirmière à Bruxelles, j'ai d'abord travaillé dans un service d'oncologie puis dans une unité de soins de support. De la sorte, j'ai rapidement été confrontée aux demandes et à la pratique d'euthanasies. Depuis six ans, j'ai observé combien cette loi ébranle considérablement les liens de solidarité que nous avons envers les malades. Plus que la mise en lumière de procédures bancales, nous assistons aujourd'hui à un changement radical des mentalités concernant la mort et l'accompagnement des mourants...

Lire « Le « modèle » belge à la dérive »

Quand la Société belge de Soins intensifs revendique le droit d'abréger la vie des patients

Déposé le 07/05/2014 à 16h49

John-Paul LUCAS
Médecin

Suite aux prises de position de la Société belge de Soins intensifs et d'une Carte Blanche parue dans Le Soir, un ami médecin

nous fait parvenir ses observations : Réponse à la position de la Société Belge de Soins Intensifs...

Lire « Quand la Société belge de Soins intensifs revendique le droit d'abréger la vie des patients »

Maintenant que la loi sur l'euthanasie est votée et signée...

Déposé le 24/04/2014 à 12h35

Charles DELHEZ
Chroniqueur

La loi sur l'euthanasie des mineurs démontre que les questions éthiques sont de plus en plus idéologiques. La démocratie tend à s'ériger en absolu, comme la monarchie de droit divin en son temps.

A la lumière d'une luciole, le Roi a apposé son seing à la loi sur la dépénalisation partielle de l'euthanasie des mineurs. Le Moniteur l'a publiée. L'affaire est close. Qu'on me permette cependant quelques réflexions "post factum" qui n'engagent que moi, mais me tiennent à cœur. De conviction démocratique, en effet, j'accepte. Comme humaniste, je suis inquiet...

Lire « Maintenant que la loi sur l'euthanasie est votée et signée... »

Légalisation de l'euthanasie : impossible d'éviter le phénomène de pente glissante

Déposé le 10/04/2014 à 19h22

Margareth SOMERVILLE
Prof. et Bioéthicienne

Par Margareth Sommerville, dans le Calgary Hérald, le 3 mars 2014. Margareth Sommerville est la fondatrice et directrice du Centre McGill pour la Médecine, l'Ethique et le Droit de l'Université McGill à Montréal

Les promoteurs de l'euthanasie soutiennent que l'euthanasie, si elle est légalisée, serait réservée aux seules personnes en fin de vie et limitée à des cas exceptionnels, lorsque la souffrance serait impossible à soulager...

Lire « Légalisation de l'euthanasie : impossible d'éviter le phénomène de pente glissante »

Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)