Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK
Euthanasie Stop > Papa, tu m'as fait découvrir les vraies valeurs de la vie...

Papa, tu m'as fait découvrir les vraies valeurs de la vie...

Déposé le 19/11/2013 à 15h36

  • Imprimer

Carine T., Bruxelles Carine T., Bruxelles
Animatrice dans un service de soutien aux malades

Elargir la loi pour l'euthanasie des personnes mineures et démentes est à l'encontre de ma façon de penser et du sens vrai des normes humaines. Je peux témoigner de l'expérience de la schizophrénie de mon père. A écouter les arguments des personnes politiques, des « grands de notre société », mon père aurait été dans la liste de ceux qui avaient droit à l'euthanasie.

Il n'avait aucune rentabilité économique. Il ne pouvait être expert politique, économique. Il n'était pas un «grand » à qui on demandait avis pour juger du bien et du mal, de la tournure du monde actuel. Lui, Il était instable, fragile mentalement et psychologiquement. Son corps était meurtri, pas beau à regarder mais je peux vous le garantir, une « grande personne » était derrière cette enveloppe abimée.

Cette maladie qui a duré 30 ans a couté des millions à notre société.

D'un point de vue de certains donc, ce père ne servait vraiment à rien...Et pourtant, à moi, ma famille, nos amis, Il était d'une existence capitale. Papa a transformé mon cœur, il m'a mis en chemin et en actions concrètes. Il m'a permis d'ôter des tabous, d'oser témoigner du monde presque carcéral des malades mentaux, personnes vulnérables et fragiles.

Je me suis sentie tellement plus libre car je me sentais en vérité d'exprimer mes valeurs profondes. J'ai risqué pour cette autre vie mais je suis convaincue d'avoir tellement reçu de l'essentiel de la nature humaine. Se sont envolés les préjugés, les peurs, l'égoïsme, les faux sentiments de surpuissance.

S'arrêter, prendre du temps, avoir de l'intérêt pour ce que tu faisais, vivais, toi et les autres personnes vulnérables qui t'entouraient m'apportaient bien plus que ce que je semblais vous donner. J'ai vécu avec toi, des moments difficiles mais beaucoup de moments vrais, joyeux, festifs que je n'ai pas rencontrés ailleurs. Des rencontres vraies de communion et d'amour.

Dans les derniers moments de ta vie, nous tous étions épuisés, toi y compris. Mais tu avais l'art de rassembler du monde autour de toi. Certains qui se disent grands se demanderaient peut-être pourquoi !

Tous ensemble, nous avons tenu à t'accompagner jusqu' à la fin de ta vie par nos regards, nos gestes, nos paroles, notre présence. Te laisser décider du moment de ta fin, aurait été à l'encontre de te garantir le respect et la dignité que tu méritais, du grand homme que tu étais...

Pour cela merci papa.


Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)