Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK
Euthanasie Stop > License to kill

License to kill

Déposé le 18/06/2013 à 10h35

  • Imprimer

Michel MARLIERE Michel MARLIERE
Officier e.r.

Dans des professions où est reconnu un certain droit de donner la mort comme militaire, policier ou bourreau, on remarque que le progrès de la civilisation va de pair avec une restriction croissante de l'exercice de ce droit : minimisation des effets collatéraux, règles d'engagement de plus en plus contraignantes, développement d'armes non-létales, ....

Paradoxalement, le contraire se produit dans les professions médicales ou paramédicales censées être les ultimes protectrices de la vie.

En Belgique, par exemple, depuis la fin de la guerre froide, les professions (para)médicales ont tué des milliers de fois plus d'êtres humains que les militaires et les policiers.

Sur le même sujet, mais dans un tout autre ordre d'idées, et comme le résume Xavier Muller sur ce forum, un des arguments majeurs qui revient constamment dans la discussion sur ces sujets dits « éthiques » est le suivant : « Dans un régime de liberté, chacun doit pouvoir mener sa vie privée comme il l'entend, en la fondant sur les principes philosophiques qu'il se choisit, sans que l'État n'ait à intervenir ni pour le contraindre, ni pour l'empêcher de poser des actes qui ne concernent que lui. En l'occurrence, de même que nul ne doit être contraint de subir une euthanasie, nul non plus ne doit en être empêché s'il en fait la demande. Quoi de plus intime et personnel, en effet, que la vie et la mort ? ».

Pour être conséquents, les défenseurs de cette approche ne devraient- ils pas demander la suppression des centres de prévention du suicide ?


Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)