Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK
Euthanasie Stop > L'euthanasie du débat

L'euthanasie du débat

Déposé le 03/01/2014 à 16h03

  • Imprimer

Vincent DELANNOY Vincent DELANNOY
Fonctionnaire

Si un parti s'oppose à une loi absente du menu de l'accord de gouvernement, il dira : ce n'est pas prévu dans l'accord. C'est ce qui arrive avec plusieurs dossiers. Mais, si une loi-surprise s'invite et que ce parti n'est pas contre, il n'invoquera plus la loyauté à cet accord. C'est ce qui arrive avec la proposition de loi sur l'extension de l'euthanasie aux mineurs.

C'est un nouveau concept de loyauté à géométrie variable. Vous invoquez la loyauté quand cela vous convient, mais vous n'êtes pas loyal si vous n'y trouvez pas votre intérêt. Et puis, paraît-il, il est urgent de voter. Vite. Avant la dissolution des Chambres. Ne discutons plus. Votons ! En urgence. Soit. Le parlement est le maître de ses travaux. Mais l'urgence, où est-elle ?

Où sont-ils les centaines de mineurs qui supplient les médecins de leurs cris déchirants : par pitié, donnez-nous la mort !? On n'en peut plus ! Pendant ce temps, des centaines de travailleurs licenciés martèlent le pavé, en scandant : nous voulons du travail ! Où se trouvent-elles, les vraies urgences ?

Mais c'est le propre d'un lobby de bousculer les priorités et d'imposer son agenda. De fait, les partisans de l'ADMD, lobby financé avec l'argent du contribuable belge, n'ont pas chômé.

Dès le vote de la loi dépénalisant l'euthanasie sous certaines conditions, des membres du lobby pro-euthanasie sont nommés à la tête de la commission ! Autant dire que, en plus de dix ans, personne n'a jamais été inquiété.

Les balises prévues par la loi ne sont pas respectées ? Ne vous inquiétez pas, le lobby est aux commandes. De nombreuses euthanasies, vraisemblablement illégales, non déclarées à la Commission de contrôle ? N'en parlons pas, s'il vous plaît, cela fait désordre. Passons à autre chose.

Ce qui compte, en fait, c'est d'étendre la mentalité pro-euthanasie. Prochaine étape : l'euthanasie des mineurs. Vite. Il faut voter la loi. En urgence. En réalité, ce ne sont pas que les personnes âgées qui sont euthanasiées, parfois contre leur gré, mais aussi le débat parlementaire et demain, peut-être, les mineurs d'âge.

Mes sincères condoléances.


Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)