Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK
Euthanasie Stop > ...les citoyens belges écrivent !

...les citoyens belges écrivent !

Déposé le 05/06/2013 à 12h40

  • Imprimer

Jeanne Vanden Broecke, pensionnée, Verviers

Ce projet de loi me rappelle les années 1930-1940 où les personnes démentes ou handicapées étaient euthanasiées en Allemagne sous le règne d'Hitler. On est tombé bien bas.

Où va-t-on s'arrêter ??? Je ne comprends pas pourquoi on ne réagit pas plus. L'homme est égoïste et ne pense qu'a son propre bien-être.. J'estime que les soins palliatifs sont la seule solution conseillée dans les cas où une guérison n'est plus possible. Soulager la douleur avec tous les moyens qui sont à la disposition du personnel médical, et entourer le malade avec amour et respect.

Druenne Céline, Logopède, Nivelles

STOP à l'euthanasie, STOP à ce suicide assisté !

Ouvrons les yeux : ce que demandent ces personnes avant tout, ce n'est pas de mourir mais c'est plutôt un appel à l'aide : "J'ai BESOIN D'AMOUR, j'ai besoin de soutien affectif et d'attentions !"

Soyons humains dans le sens propre du terme : il nous est donné un coeur pour aimer et un esprit pour aider. Sachons en faire usage plutôt que de se comporter comme des animaux en recourant au geste mortel seulement.

F. Emmanuel Verhaegen, o.s.b., Ottignies

Être tué par un coup de seringue n'est pas mourir dans la dignité.

Être accompagné par mes proches et une équipe médicale EST mourir dans la dignité.

Donc NON à l'euthanasie à tout âge et à tout degré de conscience.

L'être humain créé par Dieu mérite respect et amour.

Nous connaissons surement tous et toutes des personnes ayant soignés leurs proches jusqu'au bout et qui peuvent dire "j'ai fait simplement ce que je devais faire" et cette personne est morte 'humainement ' et pas 'comme un animal'.

Isabelle de Lovinfosse, Enseignante, Bruxelles

Chaque personne a un jour ou l'autre de bonnes ou de mauvaises raisons de vouloir mourir. Etre à l'affût de ces périodes sombres et en faciliter le passage à l'acte, que ce soit légal ou pas ne mène à rien qu'à un sentiment de désespoir collectif. Investir la même énergie pour améliorer les conditions de vie de ceux qui souffrent bénéficiera à toute la société: recherche de médicaments performants, accompagnement psycho-affectif de qualité...Par ailleurs, les jeunes s'investiront plus volontiers à tous les niveaux de la société dans la mesure où ils pourront "lui faire confiance", sachant qu'elle prendra soin d'eux quand ils seront en grande difficulté (maladie, etc)

André Criegers, Sint Joris Weert

Je pense que l'euthanasie n'est pas quelque chose que les médecins peuvent faire.

Le médecin a le devoir de guérir et de se tenir en effet à son serment d'Hippocrate.

Si nous voulons être honnêtes, nous devons créer une nouvelle profession pour les gens qu'on aiderait avec une euthanasie. C'est à dire de l'exécuter éventuellement.


Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)