Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK
Euthanasie Stop > Le jour où nous deviendrons indignes de vivre...

Le jour où nous deviendrons indignes de vivre...

Déposé le 28/11/2013 à 22h59

  • Imprimer

Catherine Catherine
Aide-soignante, Namur

Ce qui suit, je risque parfois d'être dans la caricature mais c'est un simple partage, sans prétention. Concernant le (non)débat sur l'élargissement de la loi pour l'euthanasie, je vous avoue que, d'un point de vue strictement humain, ce projet politique me fait extrêmement peur car il n'a rien d'humain justement... L'opinion des gens est manipulée à un point tel qu'aujourd'hui être contre l'euthanasie est à la fois une réaction masochiste (« Tu aimes souffrir, toi ? »), égoïste (« On voit bien que tu n'as jamais vécu... ») et honteuse (« Comment oses-tu empêcher quelqu'un de vouloir en finir ? C'est son choix ! »).

Qui a dit que j'aimais souffrir et que j'avais du plaisir ou de l'inconscience à vouloir faire souffrir les autres ? C'est là qu'est le problème, pour moi, c'est que tout le débat politique se concentre sur la souffrance des personnes et surtout sur celle de leurs proches. Ce qui me fait peur, ce n'est pas tant que les politiciens se penchent sur le problème de la souffrance et veulent l'éradiquer ; ce serait même une bonne chose... s'ils permettaient à la science de développer les techniques et les produits pour aider à ne plus souffrir, s'ils soutenaient mieux les organismes qui aident les personnes à vivre mieux et donnaient des formations adéquates au (futur) personnel soignant. Mais ce qui m'inquiète, c'est qu'ils décident qui a le droit de vivre ou non.

Télécharger l'article complet »


Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)