Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK
Euthanasie Stop > A vous, les parents qui souffrez de la maladie de votre enfant...

A vous, les parents qui souffrez de la maladie de votre enfant...

Déposé le 01/07/2013 à 23h06

  • Imprimer

Après une hospitalisation d'urgence et un séjour de plusieurs semaines dans un service de soins palliatifs où il a été soigné, entouré et accompagné merveilleusement, notre fils polyhandicapé a repris des forces de manière inattendue. Depuis, Laurent a encore vécu 6 ans, certes dans une fragilité de plus en plus grande, mais donnant joie et tendresse à tous ceux qui l'ont rencontré et entouré, vivant chaque instant confiant, rayonnant jusqu'au bout.

Je crois que son courage, l'acceptation de sa fragilité et la certitude de se savoir aimé inconditionellement ont été le secret de sa joie de vivre. Aujourd'hui, nous sommes paisibles car nous savons qu'il est parti "mission sur terre accomplie". C'est un autre type de présence avec lui que nous découvrons.

A vrai dire, j' appréhendais les pressions pour l'euthanasie que nous avions déjà subies presqu' ouvertement de la part d'autres médecins antérieurement. Nous n'avons jamais cherché à faire de l'acharnement thérapeutique, mais plutôt à nous laisser conduire là où la vie de Laurent nous emmenait, au jour le jour ... Je suis soulagée que le coeur de Laurent ait cessé de battre "en pleine vie", dans son cadre de vie habituel, au milieu de ses amis, sans qu'il ait dû affronter de nouvelles souffrances ou angoisses intolérables, et que d'autre part, nous n'ayions pas dû faire pour lui ce choix impossible de l'euthanasie, dont je pense que les parents endeuillés ne doivent pas se remettre si facilement que cela.

Minute après minute, y compris dans les moments les plus extrêmes, ce qui guérit nos chagrins mutuels, c'est une tendresse qui se donne et se reçoit, les mains ouvertes, se partage avec les équipes de soins continus, pour que notre enfant sente jusqu'au bout qu'il est précieux, unique, que sa vie est féconde, que nous apprivoisons ensemble l'approche de la mort, et que nous le laisserons nous quitter quand ce sera l'heure... jusqu'à une autre présence, faite de Joie et de Lumière, en Dieu.


Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)