Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK

Nos coups de coeur

Passer outre les souhaits de mon père

A. d. F.  Catégorie Témoignages
N/C

Quand il s'agissait de pratiquer des interventions médicales sur des patients gravement malades pour lesquels il n'y avait aucun espoir de guérison, mon père avait les idées bien arrêtées : ces interventions étaient inappropriées. En tant que spécialiste des maladies infectieuses pendant des décennies, il avait été sollicité pour traiter des infections sur des patients mourants. Chaque fois que c'était possible, il répondait par la négative.

Mais lorsque j'ai demandé à mon père, atteint de la maladie de Parkinson en phase terminale, quels étaient ses souhaits de fin de vie, il exprima le désir que lui soit appliqué un traitement agressif...

Lire « Passer outre les souhaits de mon père »

Saucisson et ballon de rouge...

Véronique C.
Bénévole en Soins Palliatifs

Des projets il en a plein la tête ... Mais pour le temps... C'est une autre histoire.

Alors il faut faire des choix...

Lire « Saucisson et ballon de rouge... »

La valeur du TEMPS...

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

Il ne parle plus. Ou si peu. J'ai déjà rencontré cet homme plusieurs fois ; de grandes discussions en petits silences... Aujourd'hui, le silence est encore plus grand. La maladie a progressé, et Monsieur P. ne trouve plus ses mots. Pourtant en me voyant entrer dans sa chambre, il me fait un geste d'accueil ; il a envie de présence, et besoin de parler. Il a gardé le oui, le non, quelques rares mots. Et son sourire.

Il a quelque chose à dire. Je suis près de lui, il tente de parler, et je tente de comprendre. Nous sommes tous les deux face à nos limites ; je cherche, me trompe, il recommence, je me concentre, tente de deviner. Nous tâtonnons chacun de notre côté. Lui par des gestes, moi par des mots. Mais l'un et l'autre nous avons décidé d'y arriver...

Lire « La valeur du TEMPS... »

VIDEO : Alzheimer...plus fou qu'Angèle...

Fabien Rougié  Catégorie Réflexions de soignants
Etudiant stagiaire

"Nous avons réalisé ce court-métrage dans le cadre d'un travail de groupe sur les maladies chroniques, explique Fabien Rougié. Les formateurs souhaitaient que l'on aborde la maladie sous une forme « ludique », en présentant néanmoins quelques caractéristiques précises (prévalence, risques, prises en charge...). Nous avons choisi, Lucile et moi, de nous intéresser à la maladie d'Alzheimer et de la montrer sous la forme la plus empathique possible, poétique même. Notre idée : employer une métaphore personnifiée par Angèle, l'épouse du malade d'Alzheimer. Angèle tire le patient hors de chez lui et lui fait revivre les souvenirs de sa vie passée. Bien sûr, ce sujet n'a pas vocation d'être une véritable mine d'informations, néanmoins nous l'avons voulu touchant afin de mieux sensibiliser le public - en l'occurrence nos collègues et nos formateurs dans un premier temps... - sur la posture que l'on peut adopter par rapport au patient souffrant de la maladie d'Alzheimer. Ce travail a été primé dans le cadre du 1er Festival vidéo (sur le sujet de la maladie chronique) organisé par l'Ifsi Le Vinatier.

Si Alzheimer avait raison de moi un jour, il ne me rendrait jamais plus fou qu'Angèle.....

Lire « VIDEO : Alzheimer...plus fou qu'Angèle... »

En équipe - en confiance

Véronique C.  Catégorie Opinion citoyenne
Bénévole en Soins Palliatifs

Réunion de transmission.

Tous les soignants sont autour de la table ; l'un d'eux m'approche une chaise et se décale pour agrandir le cercle; c'est tellement agréable de se sentir accueillie, de trouver une place entre médecins, infirmiers, aide soignants, psychomotriciens parfois, kinésithérapeutes ou psychologues de temps en temps... et stagiaires. L'infirmière coordinatrice m'interpelle ...

Lire « En équipe - en confiance »

Eloge de la démence : C'EST LA FOLIE QUI PARLE

Erasme
Philosophe

Le premier âge de la vie est le plus plaisant, le plus aimable de tous, personne ne le conteste ; rien n'est aimé, dorloté, caressé, choyé comme l'enfance ; elle attendrit même le cœur d'un ennemi. D'où vient ce charme, s'il vous plaît, sinon de cette auréole de folie dont la nature prudente a orné les jeunes fronts, afin qu'ils puissent payer en plaisir les soucis de ceux qui prennent soin d'eux, et conquérir, par leur amabilité, la protection qui leur est indispensable ? — À l'enfance succède la jeunesse.

Que de grâces chez l'adolescent ! aussi comme tout le monde l'accueille avec sympathie, l'aide avec empressement et lui tend une main bienveillante ! D'où vient donc cette faveur ? De mon influence magique qui, en entretenant chez lui une douce folie, le rend plus aimable. Je serais incomplète si je n'ajoutais qu'aussitôt que l'âge s'avance, l'usage du monde, certaines conventions réputées sagesse chez les hommes, y aidant, la beauté s'altère, la gaieté s'éteint, l'élégance s'efface, la vigueur diminue. À mesure que les hommes s'éloignent de moi, la vie se retire d'eux ; et ils touchent bientôt à la vieillesse grondeuse, à cet âge importun à soi-même et aux autres, que les hommes ne pourraient supporter si, là encore, je ne leur venais en aide...

Lire « Eloge de la démence : C'EST LA FOLIE QUI PARLE »

Cup of tea...

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

Elle a le charme désuet de l'aristocratie anglaise. Je ne la connais pas, et la rencontre alors qu'elle déménage sa chambre.

- Je suis trop loin des soignants, j'ai peur qu'ils ne m'entendent pas...

Lire « Cup of tea... »

Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)