Euthanasie Stop - http://www.euthanasiestop.be

... étendre l'euthanasie aux enfants et aux personnes démentes ?

Recherche avancée OK

Nos coups de coeur

Mon temps du désert

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

Aujourd'hui je n'ai rien à faire. Les malades dorment, les familles sont dans les chambres, le service est calme. J'ai poussé deux portes sans succès, je n'étais pas attendue ni souhaitée.

Je suis assise sur le banc, position qui m'est tellement inconfortable. Etre là sans rien faire alors que je voudrais tant apporter une présence à celui qui en manque, à celui qui attend. Mais aujourd'hui, ni manque, ni attente. Sur mon banc je reste à l'écoute. Du silence, des pas dans le couloir, des phrases échangées dont je perçois les bribes, des paroles de soignants, des rires d'enfants, une conversation téléphonique. Je suis là, juste là...

Lire « Mon temps du désert »



Confidences

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

En poussant la porte de la chambre, je trouve Madame D. recroquevillée tout au fond de son lit, l'air triste et le regard perdu. Elle a remonté ses draps jusqu'aux oreilles, et serre ses mains l'une contre l'autre sous son oreiller.

Sa chambre est plongée dans la pénombre. En me voyant entrer, elle me montre le fauteuil d'un geste et me fixe de ses yeux gris...

Lire « Confidences »

Au réveil

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

Le dimanche matin, la vie est un peu au ralenti.

Aujourd'hui, il fait beau, le service est clair et calme ; beaucoup de portes sont ouvertes, laissant passer la lumière du soleil jusque dans le couloir...

Lire « Au réveil »

Temps suspendu

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

Tout un étage pour un seul bénévole c'est beaucoup. Les rencontres s'enchainent, d'accueil en visite, de thé en gouter, des lettres à donner, des journaux à apporter, des malades à descendre dans le jardin où les familles les attendent ; j'ai rarement débuté une journée avec autant de "faire" et aussi peu "d'être".

En sortant d'une chambre, le médecin du service me rejoint...

Lire « Temps suspendu »

Désir d'éternité

Véronique C.  Catégorie Témoignages
Bénévole en Soins Palliatifs

Assise dans son fauteuil roulant, une dame que je n'ai jamais rencontrée sonne avec insistance. Je me permets de me présenter dans sa chambre, prête à aller informer les soignants si je ne peux répondre à sa demande ; mais c'est d'une cigarette dont elle a besoin.

Après avoir fait le tour de sa chambre pour y trouver ses cigarettes, son briquet et son verre de vin « parce que ça va si bien avec » précise-t-elle, elle m'emmène vers le fumoir ; un lieu parfaitement inhospitalier, où la fenêtre toujours ouverte nous fait croire que nous sommes dehors, la pureté de l'air et la vue en moins et dont l'odeur entêtante nous rappelle immédiatement l'objet de la visite...

Lire « Désir d'éternité »

Je ne l'ai jamais vu aussi vivante

Claire Pellissier  Catégorie Réflexions de soignants
Psychologue

Mon activité de psychologue en soins palliatifs me confère une mission d'écoute et d'accompagnement des patients et de leurs familles. Dans ce cadre j'ai découvert, avec une certaine surprise, que la période de fin de vie, qu'elle soit longue ou courte, n'est jamais uniforme. Elle est un chemin, un processus que l'on ne peut prévoir.

Je me souviens de l'entrée d'une femme en unité de soins palliatifs. Son fils, attentif à la situation de sa mère, disait aux soignants: « je vous préviens, elle ne va pas supporter la perte d'autonomie, la perte de la marche, la douleur, elle a toujours eu peur d'avoir mal.» Il demandait une sédation rapide, insistant pour que « les choses ne durent pas »...

Lire « Je ne l'ai jamais vu aussi vivante »

Ah, si j'avais su !

A. d. F.  Catégorie Témoignages
N/C

En ce qui me concerne, il y a eu ces quelques années où j'ai pu travailler, comme infirmière bénévole, dans une unité de soins palliatifs à Anvers. La façon dont les malades en fin de vie y sont accueillis, accompagnés, écoutés, entourés est magnifique, à tel point que beaucoup de familles nous disent : " Si on avait su, on serait venu plus tôt !" Pour le confort du malade, la douleur est combattue au mieux avec des sédatifs appropriés . Le but ? Atténuer la souffrance et non pas "faire mourir".

Or, beaucoup de gens font l'amalgame de ces 2 notions......

Lire « Ah, si j'avais su ! »

Les auteurs / contributeurs (Tous les auteurs)